Journée mondiale du nombre Pi au collège Jean Lurçat de Villejuif

Richard Cauche, enseignant de mathématiques au collège Jean Lurçat de Villejuif explique ce qu’il met en place depuis quelques années : un concours de mémorisation des décimales de Pi, la confection de tartes (Pi day/Pie Day) et la composition d’Haikus.

logo imprimer

Depuis trois ans maintenant, à l’occasion de la journée mondiale du nombre Pi, je présente aux élèves plusieurs aspects et faits autour de Pi par le biais de textes, vidéos, images, anecdotes, sites…
Je leur parle de la mémorisation des décimales et diffuse un extrait d’une émission au cours de laquelle la candidate doit réciter les 200 premières décimales de Pi en moins de deux minutes pour remporter la victoire.


récitation des 200 premières décimales de PI... par Lucky_1998

Les élèves sont à chaque fois pris par le jeu et ont spontanément envie d’essayer de mémoriser eux-mêmes quelques décimales, pour voir « jusqu’où ils peuvent aller », sans contrainte de temps. Je leur imprime les 100 premières décimales et leur distribue, en expliquant que le but n’est pas de mémoriser la feuille entière…
J’organise le concours à la fin de la semaine suivante, pour les élèves volontaires (de la 6e à la 3e, ainsi que les UPE2A). Pendant une semaine, les élèves sont mobilisés, s’entraînent avec sérieux et assiduité (sans pour autant délaisser le travail personnel quotidien, cela est précisé dans le « règlement »), vérifient chaque jour l’avancée des autres concurrents et se motivent sans mauvais esprit, ils sont leur propre adversaire.
Il s’agit d’un travail de mémorisation brute et complexe, mais les élèves sont assidus et bon nombre d’élèves discrets se prennent au jeu, une émulation générale se met en place. Le passage se fait au tableau (le candidat tourné ou non vers la classe), à l’oral, sans contrainte de temps. Un passage d’entraînement est proposé à chaque élève pour qu’il connaisse les conditions le jour du concours.
La première année, le record fut inespéré : 75 décimales ! L’année suivante, les élèves voulurent dépasser ce record, certains eurent l’occasion de passer à deux reprises pour s’améliorer (et développer ainsi leur envie de se dépasser sans forcément chercher à battre l’autre) et le record fut très largement dépassé : 160 décimales !

Outre le travail de mémorisation, ce qui est au départ un simple jeu a beaucoup apporté : des élèves ont pris confiance en eux, d’autres ont compris qu’ils pouvaient retenir des choses « difficiles » et cela les a aidés dans leur travail par la suite. D’un point de vue mathématique, cela a notamment été réinvesti dans le travail sur les nombres décimaux, sur l’approximation. Des élèves ayant participé au concours sont allés dans d’autres classes lorsque mes collègues utilisaient le nombre Pi, cela a donc également permis des échanges au sein du collège, entre classes et niveaux différents. Il arrive de temps en temps qu’un collègue vienne me voir en me racontant que ses 4e ont encore en mémoire les anecdotes et faits amusants autour de cet évènement.
Pour terminer la célébration de la Journée de Pi et la Semaine des Maths, j’explique aux classes la traditionnelle confection des tartes dans les pays anglo-saxons (ce qui donne une occasion supplémentaire de travailler avec la collègue d’Anglais, de reparler de symétrie, de travailler les unités, la proportionnalité) et le concours se termine par la dégustation de tartes réalisées par les élèves (volontaires) et leurs parents.

Cette année, j’ai montré aux élèves quelques phrases permettant de retenir les premières décimales de Pi dans plusieurs langues. Les élèves d’UPE2A sont actuellement en train de chercher une petite phrase, dans leur première langue, qui permettrait la même chose.
La Semaine des Mathématiques se déroulant en même temps que la Semaine de la Poésie, j’ai cette année écrit un haïku pour les élèves.

Imprimé en huit exemplaires par page, il est donné aux élèves et collé dans le cahier. La formule du calcul du périmètre à l’aide du rayon se cache à l’intérieur, ce qui est l’occasion d’étendre les animations sur Pi au travail sur le cercle.




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.15